Rechercher
  • Stéphane Le Colas

Existe-t-il un Vaccin Ayurvédique ?


Après la 2ème dose de vaccin anti-COVID, puis la 3ème, on nous parle aujourd'hui d'un vaccin dilué pour les enfants. C'est l'occasion pour moi de revenir sur Swarna Prashna, formule ayurvédique que certains considèrent comme une équivalence naturelle aux vaccins. Attention, mon propos n'est pas ici de me prononcer pour un contre le vaccin anti-COVID, ni même d'y proposer une éventuelle alternative. Ce post a simplement pour but d'informer sur une formule naturelle et traditionnelle.


Swarna Prashana (également connue sous les noms Swarna Bindu Prashana ou Suvarnaprashana) est une préparation orale ayurvédique qui contient Swarna Bhasma (de l’or préparé d'une façon spéciale et réduit en cendres, pour faire court) mélangé avec du miel et du ghee (souvent du ghee médicinal au Brahmi, au Shankapushpi, ou au Vacha). Cette préparation est donnée aux enfants de la naissance à l’âge de 16 ans et elle vise à renforcer leur immunité et leurs développements psychologique et physique.


Swarna Prashana est mentionnée dans le Kashyapa Samhita (vers -650 avant JC) et elle est couramment utilisée depuis l'Antiquité comme un moyen de promouvoir un niveau optimal de santé, de développement intellectuel et physique, et d'équilibre psychologique chez les jeunes enfants. Dans l’Hindouisme, Swarna Prashana est considérée comme l'un des seize Samskaras. Les 16 Samskaras sont les sacrements liés aux événements de la vie d’une personne et sont mentionnés dans plusieurs textes anciens. Parmi eux, on retrouve le fait de donner un nom à l’enfant, lui couper ses cheveux pour la 1ère fois, lui donner sa première nourriture solide, lui percer les oreilles, et d’autres choses encore…

L’Acharya Kashyapa, un texte védique très ancien dit que : « Grâce à Swarna Prashana, l'enfant développe Medha [la capacité de réflexion], Agni [la capacité à digérer et à métaboliser les aliments], Bala [la force], Aayu Vardhana [la longévité] ; Swarna Prashana est aussi Mangalakara [donne de la chance], Punya [rend vertueux], Vrushya [promeut la virilité et la fertilité], Varnya [donne un joli teint à la peau], Ghuha Baadha Nashaka [élimine les effets des planètes maléfiques]. Si Swarna Prashana est administrée pendant un mois, alors l'enfant sera Parama Medhavi [très intelligent], et ne sera pas affecté par Vyadhi [la maladie]. Si elle est administrée pendant six mois, l'enfant sera Shruta Dhara [littéralement : se souviendra de ce qu'il entend, aura donc une très bonne mémoire] ».


Les effets décrits pour Swarna Prashana ressemblent quelque peu à ceux du concept moderne de vaccination, qui prévient les maladies en renforçant l'immunité contre les micro-organismes pathogènes invasifs. Cependant, contrairement aux vaccins, Swarna Prashana n'a pas d'activité ciblée contre des micro-organismes spécifiques, mais on dit qu'elle améliore la réponse immunitaire globale de l'enfant. D'une manière générale, Swarna Prashana est efficace dans la prévention des infections des voies respiratoires supérieures (rhumes et grippe y compris). On pense que son impact immunomodulateur ne se limite pas qu’aux infections bactériennes ou virales, et complète, si ce n’est plus, la protection qu’apporte le port d’un masque...


L’Ayurvéda dit que Swarna Prashana est non seulement bénéfique pour les enfants qui se développent « normalement », mais qu’elle apporte aussi des bénéfices aux enfants atteints d'autisme, ou qui souffrent de troubles des apprentissages, de TDA/TDAH, ou de retards de développement.


Les ingrédients qui composent Swarna Prashana varient légèrement d’un fabricant à l'autre, mais on retrouve toujours du ghee médicinal (Siddha Ghritha), entre autres au Brahmi, des cendres d'or (Swarna Bhasma) et du miel (Madhu).


En Ayurvéda, l’or est traditionnellement considéré comme l'un des meilleurs médicaments nootropes (Medhya Dravya) lorsqu'il est préparé à des fins médicinales. Le sage Kashyapa écrit que la consommation d’or favorise la bonne formation des tissus corporels. Cette consommation d’or a pour but de prévenir les maladies en établissant l'immunité et en favorisant la force et la résilience physiques et psychiques. L’or ne peut pas être administré tel quel et, pour cette raison, il subit une série de traitements et est transformé en une cendre très fine, ingérable et assimilable par l’organisme.

Traditionnellement, il est dit que la seule consommation d’or en petite quantité potentialise la mémoire ainsi que l'immunité et la résilience physiologique.

Des recherches menées sur la consommation de Swarna Bhasma par des souris et des rats ont montré qu’une dose de 12,5 à 50mg/kg de poids corporel avait un effet stimulant sur les macrophages péritonéaux, ce qui pouvait être utile contre les agents infectieux. On en a déduit que les macrophages étaient stimulés par la présence d’or sous cette forme spéciale (nanoparticules) à leur côté. Il a été établi que Swarna Bhasma exerce un effet hépato-restaurateur et n’avait pas d’effet toxique mesurable sur le foie ou les reins lorsqu’elle était utilisée à dose thérapeutique.


Swarna Prashana contient également du miel car on pense que lorsque de faibles doses de miel sont consommées dans la petite enfance, l'enfant développe progressivement une résistance accrue aux allergènes, aux micro-organismes et aux xénobiotiques présents dans le miel, ce qui permet de développer progressivement une résilience physiologique. Comme on l’a vu dans l’article de la semaine dernière et comme je l’écris dans mes livres, l'Ayurvéda nous enseigne que le miel possède certaines des propriétés des fleurs grâce auxquelles il a été fabriqué. Il nourrit et renforce ainsi l'esprit, le système nerveux, l'acuité sensorielle et la réponse immunitaire. Il fortifie Ojas, l’essence du système immunitaire. Il favorise la cicatrisation en général et est utilisé à cet égard en externe pour traiter les brûlures, les plaies, les ulcérations et les infections. Il agit également comme véhicule (Anupana) pour les médicaments, ce qui permet leur meilleure absorption.


Quant au ghee (beurre clarifié), il a la propriété d'acquérir les Gunas (qualités) des plantes qu’on lui ajoute. Dans le cas de Swarna Prashana, des plantes qui renforcent le mental, comme le Mandukaparni, le Brahmi, le Guducchi, le Yashtimadhu et le Vacha, sont ajoutés au ghee. Ce ghee médicinal est utile car il potentialise l'action de la plante avec lequel il est mélangé, particulièrement au niveau de Majja Dhatu (le système nerveux).


Traditionnellement, on administre Swarna Prashana aux enfants de la naissance jusqu'à l'âge de 16 ans, à jeun, de préférence tôt le matin, avant le lever du soleil et au moins 30 minutes avant le 1er repas. On dit que cette préparation est plus efficace lorsqu'elle est administrée mensuellement le jour de Pushya Nakshatra (cf. astrologie védique, vous pouvez retrouver les dates de ce jour ici : https://www.aptacare.com/pushya-nakshatra-dates/).

On administre généralement aux enfants Swarna Prashana quotidiennement pendant un à six mois ou une fois par mois le jour de Pushya Nakshatra et ce jusqu'à l'âge de 16 ans. La tradition veut que les parents doivent faire face au nord lorsqu’ils donnent la préparation à leur enfant, qui doit, lui, faire face à l'est.


La posologie précise concernant Swarna Prashana n'est pas décrite dans la Kashyapa Samhita. Par conséquent, la posologie de Swarna Bhasma, de cendres d’or, à administrer est souvent calculée pour les nourrissons et les enfants sur la base de sa posologie adulte. Les textes classiques évoquent des doses qui varient de 15mg à 125mg, mais de nos jours, la dose recommandée dans la pratique ayurvédique est de 15 à 30mg deux fois par jour pour un adulte. On calcule donc la quantité de Swarna Bhasma dans Swarna Prashana sur cette posologie. Selon certaines autorités, la posologie de Swarna Bhasma pour les nourrissons et les enfants devrait se situer entre 1 à 15mg à inclure dans une dose unique de ghee médicinal et de miel pour constituer Swarna Prashana. Bien qu’il soit possible d’acheter Swarna Prashana et de s’en faire livrer en France, cela revient assez cher (autour des 200€ les 3 flacons de 100ml, livrés. Voir ici par exemple). Il est également possible de la fabriquer, cela sera plus économique mais reste assez cher du fait du prix de l’or.

Il existe des contre-indications à la consommation de Swarna Prashana. On ne doit pas l’administrer aux enfants qui ont de la fièvre et/ou qui souffrent de diarrhée ou de troubles digestifs.


J'avoue ne pas avoir de retour sur cette formule, que je n'ai pas testée personnellement. Si certains ou certaines d'entre vous en ont fait l'expérience, je serais heureux de lire les effets que vous auriez pu ressentir...

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout